Les mûriers

Scion d'un an greffé morus alba: 22€ ou morus nigra : 22€

Rupture de stock sur toutes les variétés de mûrier....

En voilà un de petit bonheur... cette espèce aujourd'hui reléguée à la place de faiseur d'ombre sur les parking, fut autrefois aussi cultivée pour ces fruits. C'est un arbre d'une grande générosité qui produit abondamment et cela, pendant un mois et demi. A mesure que les poussent grandissent, les fruits apparaissent.

Il existe de nombreuses variétés, en alba et en nigra, pour ma part je me contente de 2 variétés d'alba, mais attention, c'est le top du top. La fructification est très rapide.

Pour les nigra, j'ai laissé tombé pour plusieurs raison, la compatibilité avec les portes greffes n'est pas toujours au rendez vous, et je trouve que le fruit a du mal à être vraiment fameux s'il ne fait pas assez chaud.

 

Auto fertile.

 

Attention, ce sont des arbres qui peuvent faire 12 m de haut. (en  revanche ils se taillent très bien)


Mûrier Blanc (Morus Alba)



Mûrier à fruits noirs PACA : l'origine vient de fruits oubliés en région PACA, ce sont de gros fruits savoureux, juteux et sucré avec un doux parfum de mûres sauvage. Attention aux tâches....

Maturité : juin, juillet.



Mûrier à fruits blancs violacés : C'est aussi une excellente variété, le parfum de mûre sauvage est nettement moins présent mais comme beaucoup de fruits blancs, le parfum est subtile, délicat. Ce sont des fruits très sucrés.

Maturité : juin, juillet


Bon à savoir :

Les fruits ont également une bonne aptitude au séchage, l'arbre fructifie en permanence et tous les jours, il y a des mûres à ramasser. Si on ne vient pas de 2 ou 3 jours, les fruits tombent par terre. Si les journées sont bien ensoleillée, ils se déshydratent naturellement.

De plus, les mûres viennent en même temps que les cerises, et si les cerisiers peuvent parfois alterner, les mûriers, eux, offrent des fruits tous les ans. Du coup, si on a pas de cerises, et bien tant pis, on a quand même des mûres...!


Mûrier Noir (Morus Nigra)

Mûrier Noir : C'est un arbre à croissance très lente (les scions sont petits) mais l'arbre, doucement mais sûrement atteindra aussi ses 12m de développement.

C'est un fruit à la qualité exceptionnelle, acidulée et d'une saveur relevée, il est juteux et rafraîchissant. Il est également très tachant, ceux qui, enfants, sont allés se délecter de ces fruits gardent un souvenir impérissable du goût et des tâches sur les doigts et les vêtements...

Comme dirait mes très chers amis Katarina et Jean François Burri, "là, on est à l'octave supérieur par rapport au mûrier blanc".

Toutefois, il faut vraiment dire que cette espèce est à réserver pour les climats très méditerranéen sinon vous n'aurez que l'acidulée voir l'acide...

  N'est pas disponible cette année suite à une gelée tardive.