Le greffage à façon

Le greffage à façon est le fait de greffer pour quelqu'un une variété qui souhaite avoir. Je greffe régulièrement des vieux arbres dont les propriétaires s'inquiètent de leur survie, parfois aussi, lorsque les gens déménagent et qu'ils ne pourront pas emporté certains arbres fruitiers qu'ils aiment particulièrement.

Le prix est pour le moment le même qu'un arbre que je produis chez moi, soit 18€ pour la plupart des espèces, 20€ pour les kakis et 22€ pour les mûriers. Mais je consacre beaucoup de temps au printemps à greffer deux par ci et un par là. Je vais voir si je conserve ces tarifs.

A quel moment ?

Le greffage a lieu à différentes périodes de l'année, toutefois, celle que je trouve la mieux disposée pour cela est le printemps. En effet, il ne fait pas trop chaud et les risques de déshydratation des greffons est minime.

En général je demande aux personnes intéressées de prélever leurs greffons dans les 15 premiers jours de février et de me les envoyer. Pour des espèces précoces, ça peut être encore un peu plus tôt, en janvier par exemple.

En tous cas, on évitera les prélèvements trop précoces (novembre décembre) car le greffon n'ayant pas de racines, il ne peut pas s'alimenter correctement en eau et on augmente le risque de déshydratation.

Quelles branches envoyer ?

On choisira, lorsque c'est possible des pousses de l'année, d'au moins 1 cm de diamètre. Si ce n'est pas possible, on peut essayer avec du bois plus vieux mais avec une réussite plus aléatoire. Il suffit de me mettre 3 ou 4 branches d'une vingtaine de cm dans du papier humide à légèrement mouillé. Vous emballez ensuite le tout dans un sac plastique puis vous me l'envoyez par la poste (cela peut être fait avec une simple lettre en format 21x29.7cm et à moindre coût). Surtout ne conserver pas les branches chez vous, lorsque vous les avez prélevées, envoyez les moi dans la foulée.

Si l'arbre est trop vieux, ou trop peu poussant, on peut quand même faire un essai, mais surtout, vous profiterez du prélèvement des greffons pour tailler un peu l'arbre, c'est à dire tailler 3 ou 4 branches qui font dans les 3-4 cm. Cela devrait induire une réponse de l'arbre poussante qui vous permettra d'avoir de beaux greffons à prélever l'année suivante.

Comment les emballer ?

La qualité de l'emballage est vraiment importante, on prendra un linge humide mais pas trempé, par exemple un tee shirt. On va étaler le tissu puis disposer côte à côte les greffons de manière à, lorsqu'on enroule le tissu, tous les greffons soient bien au contact du tissu humide.

Une fois bien enroulé, on va prendre 2 sacs plastiques, on va en passer un de chaque coté de notre fagot de greffons de manière à étanchéifier notre fagot. Les sacs seront ensuite scotchés pour serrer le fagot et éviter les entrées d'air. Il pourra ainsi rester bien humide pendant le transport.

Si le fagot n'est pas trop gros, une lettre format 21x29.7cm suffit pour l'envoi, sinon il faut prévoir un petit colis.

Ne tardez pas, une fois récoltés, il faut m'envoyer les greffons le plus rapidement possible.

Le stockage

Si, pour une raison ou une autre, vous ne pouviez pas me  les envoyer, une fois les greffons emballer comme cité dans le paragraphe ci dessus, vous pouvez tout simplement les conserver au frigo à 4°C.